La Fraiseraie, un lieu où cueillir soi-même des fraises

LA FRAISERAIE : UNE EXPLOITATION A TAILLE HUMAINE

"Elle a la pêche et elle cultive les fraises !" Serge Carbonell, France Bleu Pays de Savoie, interview du mai 2017

 

La Fraiseraie, est une exploitation consacrée initialement essentiellement à la fraises, gérée par une "fraisicultrice" : Nadia Viviant.

Nadia a commencé à cultiver sur un terrain familial situé sur la commune de Chainaz-les-Frasses en Haute-Savoie en 2009. 

Elle travaille seule aidée par ses proches pour la taille, le labourage, l'installation de serre, la communication, la vente...

Si la saison des fraises ne dure que 3 à 4 semaines, l'exploitation des fraises occupe toute l'année avec beaucoup de taille (9 mois dans l'année pour garder une fraise vivace et en forme), suppression des stolons ; débroussaillage pour aérer les plants ; tonte (pour ne pas garder d'humidité ambiante qui attire la maladie); surveillance des maladies; arrachage des plants puis plantation....

 

La philosophie de Nadia : la convivialité

Ce qu'elle aime : le partage de son activité afin de sensibiliser les gens à l'agriculture et le respect des autres.

Ce qu'elle aime beaucoup moins : l'attitude trop consommatrice de certaines personnes.

 


La FRAISERAIE : UNE OFFRE EN AUTOCUEILLETTE

La Fraiseraie est née d'une expérience initiée en 2009 sur le principe de l'autocueillette des fraises. Chacun peut venir cueillir les fraises de plein champ dès le début du mois de juin directement sur l'exploitation qui se situe à 650 mètres d'altitude au coeur du village de Chainaz-les-Frasses...ne vous attendez pas à trouver nos fraises (comme dans certaines grandes surfaces) avant la fin du mois de mai, le début du mois de juin !!!

 

Elle compte aujourd'hui une surface de production de fraises de plein champs représentant 40 000 plants de fraisiers. 

 

Depuis ses débuts, la Fraiseraie s'est beaucoup agrandie et diversifiée en réponse à des suggestions de visiteurs toujours plus enthousiastes puisqu'elle compte cette année 2021 : 

- 1500 m2 de légumes sous serres non chauffées,

- 4000 m2 de légumes en plein champ et enfin

- 1000 m2 de petits fruits (myrtilles, framboises, cassis, mûres, groseilles). 

- 4000 m2 à 5000 m2 en repos.